mardi 19 septembre 2017

SEPTEMBRE 2017

SENS AMSTERDAM Aller Retour en Vélo Couché du 12/09 au 19/09

Mon ami "Canard" organise avec ses potes ( de son club d'Etigny 89) une semaine de vélo entre Sens et Amsterdam en aller retour sur une semaine, j'avais déjà fait avec quelques uns 3 jours au Ventoux en Juin 2015.
Il m'a demandé si j'étais intéressé, je lui est dit ok , nous sommes 8 à participer don 6 en VD, moi en couché et une voiture suiveuse pour les bagages (c'est le grand luxe...)
Canard a tout géré : tracés , hôtel ...
Le lundi 11, je monte en train sur Sens  pour dormir chez mon ami , départ en vélo mardi 12 à 8h30.

Mardi 12 Septembre



Tout le monde se retrouve à 8 h chez Canard , quelques épouses et 2 cyclos qui vont nous accompagner sur  les 30 premier km .
Le temps de charger les bagages dans le camion de Régis et de boire un café , à 8h30 nous partons sous un ciel couvert, Jean-Claude, Roland, Michel, Gérard, Jean, Alain, (qui a participé au Paris Pékin cyclo en 2008) et moi.
Le début de parcours est légèrement vallonné sur le début .
Apres une quarantaine de kms nous attaquons les grandes plaines agricoles de l'Aube , parcours facile de plus vent dans le dos et de belles routes très tranquilles.


Vers 12h30 nous nous arrêtons à Fere Champenoise dans un petit resto " chez Bibiche " nous avons très bien mangé , bon , copieux et service rapide.

Nous repartons toujours avec le vent dans le dos ,
Nous avons quelques gouttes pour arroser notre entrée en Champagne , mais le soleil revient vite .
Par contre les 40 dernier kms sont un peu pénibles , beaucoup de circulation et l 'entrée de Reims est toute bouchée ,manifs, heureusement en vélo pas de souci .



A 16h45 nous arrivons à notre hôtel dans le centre de Reims après 161 km, Régis a un peu plus de mal pour rejoindre l’hôtel avec son camion.
Après la douche nous prenons l’apéro qui est vraiment magnifique et impressionnant.
Après visite de l’intérieur , nous allons vers une brasserie recommandée par l’hôtelier , bon repas et bonne soirée, vers 22h nous sommes de retour à l’hôtel pour une bonne nuit de repos

La trace

Le relive

Mercredi 13 Septembre

Ce matin départ 8 h , il ne pleut pas alors que la météo nous annonce un déluge pour toute la journée, par contre beaucoup de vent.
Nous arrivons à faire 10 km sans pluie et là une grosse averse , heureusement celle -ci ne dure qu'une quinzaine de mn et pour le reste de la journée pas une goutte...

Ce matin 2 crevaisons en 25 km , d'abord Roland et ensuite Gérard.
Au bout de 40 km nous rentrons dans les Ardennes et là là le profil est beaucoup plus dur.... ,enchaînement de montées et descentes.
Par contre le vent n'est pas toujours favorable , parfois de côté et très violent donc pas toujours facile de rouler droit.
A 13 h nous rentrons dans Hirson et mangeons dans un flunch juste à l'entrée.
Pour la reprise , après manger le profil est beaucoup plus doux.
Un peu après 15h nous rentrons en Belgique et nous empruntons rapidement une belle piste cyclable sur pratiquement 20 km .



Les 30 derniers km sont pas mal vallonnés avec en prime quelques tronçons pavés.


Vers 18h nous arrivons à notre hôtel à Charleroi , après la douche direction un grand centre commercial tout proche où il y a des restos .
A 22 h tout le monde est au lit .

La trace

Le relive

Jeudi 14 Septembre

Ce matin il pleut au réveil , heureusement au départ il ne pleut plus.
Nous arrivons à Bruxelles un peu avant midi , passage devant le "grand" maneken pisse et ensuite la grande place , magnifique.


Ce matin 3 crevaisons : 2 pour Roland et une pour Jean
.
A partir de Bruxelles que des pistes cyclables sur tout le reste de l’étape, en plus ou moins bon état mais au moins à l'abri des voitures.
Vers 13h nous retrouvons Régis à Vilvorde pour casser une croûte.
Pour le reste de la journée ce sera pluie tout l'aprem avec de très grosses averses .
Nous traversons Anvers sous un déluge et Canard subit lui aussi une crevaison et là nous nous refroidissons, la suite est dure.....

Une vingtaine de km après Anvers comme nous passons à côté de la gare de Heide nous décidons de prendre le train et de prévenir Régis de venir en chercher 2 et les vélos.
Et Canard refuse de se plier à la majorité et décide de poursuivre la fin d’étape seul en vélo , sachant qu'il reste au moins 40 km et qu'il pleut et que nous sommes frigorifiés.......

Régis vient donc récupérer les  vélos ainsi que Michel et Roland pour les rapatrier à l’hôtel .
Jean, Gérard, Alain et moi prenons le train pour Rosendhale qui nous reproche à 10 km de l’hôtel.
Vers 18h30 Régis vient nous récupérer en gare et là en sortie de gare lors d'un arrêt un peu fort de Régis , un livreur de pizza vient emboutir son scooter dans l’arrière du camion...

Heureusement pas de blessé juste le scooter un peu amoché , mais comme nous ne comprenons pas le Néerlandais pour faire le constat le livreur appelle la police .
Après plus d'une heure trente l'affaire est enfin résolue...
Nous arrivons à l’hôtel après 21h, finalement Canard est arrivé vers 20h30 en ayant eu  quelques difficultés pour trouver sa route.
Finalement à 22h nous sommes à table devant un très bon et copieux bifteck frites, en espérant que nous venons de passer notre pire journée du raid... ubuesque...
Bilan 130 km sauf Canard qui en a fait 180...

La trace

Le relive

Vendredi 15 Septembre

Départ sous un temps très correct on voit même le soleil, aujourd'hui parcours tout plat et énormément de bandes ou pistes cyclables en très très bon état rien à voir avec la Belgique....



Pour la matinée rien à signaler , si ce n'est juste que nous avons emprunté 2 bacs pour traverser de gros canaux.


Vers midi nous tombons sur une piste cyclable fermée au bord d'un canal entouré de polders et pas de route.
Nous franchissons deux grosses barrières et prenons un chemin qui nous amène à une ferme toute clôturée.
Nous tentons de passer mais le paysan refuse que nous passions alors que la route est à 50 m ....
Nous sommes contraints de retourner sur nos pas et repasser les barrières pour trouver un petit sentier qui nous ramène sur une route , bilan 3 km en plus .


Durant ce passage délicat Gérard tord la patte de dérailleur et Canard nous fait une belle cabriole sans conséquence.

Vers 14 h nous trouvons un snack tenu par un couple d'Asiatiques ,
Pendant le repas que nous avons payé au moment de la commande le gérant nous affirme que nous n'avons payé que 7 repas pour 8 servis alors que chacun a bien payé le sien , s'ensuit un long débat auquel sa femme se joint et monte le ton .
Entre temps le gérant a appelé sa chef au téléphone pour lui expliquer la situation vue par lui , comme elle parle français je lui explique ma version et bien sur impossible de trouver un terrain d'entente .
Apres avoir été traité un nombre incalculable de fois de "bad boys' par la femme ,nous partons sous leurs insultes...
A peine 1 km après ce snack Michel se mange un plot sur la route et se retrouve au sol , heureusement juste une bonne égratignure au genou.
Nous continuons sur un réseau de pistes incroyables, très agréable sous un beau soleil jusqu’à Amsterdam .
Nous perdons Gérard dans le centre qui a perdu une pédale , heureusement au bout de 20 mn nous le retrouvons et réparons sa pédale.
Finalement à 18h nous sommes installés dans notre auberge de jeunesse.


Ce soir au moment d'aller faire un tour dans le centre il se met à pleuvoir si bien que la visite sera très courte.

La trace

Le relive

Samedi 16 Septembre

Normalement aujourd'hui nous devions remonter vers la mer du Nord pour la longer sur une trentaine de km.
Mais comme il pleut et que la météo annonce la pluie pour toute la journée nous décidons d’abandonner l'option mer du Nord.
Nous reprenons en partie la trace d'hier pour repartir d'Amsterdam.
Effectivement toute la matinée jusqu’à 14 il pleut , heureusement pas très fort ,comme je dis c'est juste "un crachin Breton"
Nous évitons notre passage chez le paysan pas sympa de la veille et continuons notre trace jusqu'aux abords de Zevenbergen où nous avons dormi la nuit précédente.


Nous reprenons les 2 bacs comme à l'aller et à la sortie du deuxième à Dordrecht nous retrouvons Régis et mangeons une très bonne omelette au pied du "water bus".
Après le repas il ne pleut plus , nous allons en profiter 2 bonnes heures avant de reprendre une bonne averse 45 mn avant de terminer l’étape.
Ce soir nous dormons dans une très belle auberge de jeunesse en pleine forêt aux abords de Bergen Op Zoom , le soleil fait son apparition à notre arrivée.

La trace

Le relive

Dimanche 17 Septembre

Aujourd'hui direction Charleroi par la même trace qu'à l'aller, il ne pleut pas et pas de pluie annoncée pour la journée.
Le départ est très frais environ 7 degrés et nous sommes en forêt sur les 10 premier kms .
Nous rentrons rapidement en Belgique même pas vu la frontière....

Nous croisons énormément de groupe de cyclos , chaque groupe avec leurs couleurs.
L’entrée dans Anvers est un peu chaotique , gros travaux pour installer des lignes de tram.
A partir du centre c'est une longue ligne droite de piste cyclable que nous avons le long d'une voie ferrée sur pratiquement une trentaine de km , tantôt d'un côté de la voie tantôt de l'autre.

Vers 12h30 nous retrouvons Régis à Vilvoorde pour manger, nous profitons d'une fête locale pour manger dans une buvette.
Nous rejoignons rapidement Bruxelles ou par chance ce jour c'est ville interdite aux voitures .
Une dizaine de km uniquement avec des vélos et piétons , d'ailleurs il faut être vigilant car par moment il y en a dans tous les sens...

Après Hale nous retrouvons du profil voilà pratiquement 3 jours que nous roulons sur du plat.
Nous faisons une petite pause photos à Nivelle.



Finalement nous arrivons vers 17h à Charleroi sans une goutte et avec un beau soleil.
Nous retrouvons notre hôtel de l'aller , pour une fois nous avons un peu de temps libre...

La trace

Le relive

Lundi 18 Septembre

Aujourd'hui dernière étape pour moi car je termine à Reims , il faut que je sois à Grenoble mercredi matin pour garder ma petite fille : Eva.
Pour les autres il restera une étape pour rallier Sens.
Nous partons sous quelques gouttes juste les 10 premières mn.
La sortie de Charleroi comme ses environs est vallonnée heureusement pas de pluie .
Passage sur un très beau tronçon de pavés et ensuite une grande piste cyclable sur une ancienne voie ferrée.


Au bout de 30 km Roland décide de mettre le clignotant , pas de jambe, nous appelons Régis pour qu'il vienne le chercher , malheureusement il est déjà à Hirson soit 40 km ,donc Roland va devoir attendre .
Juste en repartant Michel crève, ensuite la moyenne monte un peu,  faut dire que le profil est beaucoup moins raide.
Un peu avant midi nous arrivons à Hisron et nous nous arrêtons comme à l'aller au flunch pour pouvoir manger rapidement car la pluie est annoncée pour l'aprem.
Apres Hirson le profil redevient costaud.


Dans un village plusieurs chiens nous font peur et Gérard en appuyant un peu fort casse sa chaîne en 2 morceaux.
Vers 15h le ciel est tout noir comme nous passons devant une grange nous nous mettons à l'abri , heureusement car pendant une vingtaine de mn un bon déluge.
Nous repartons avec juste quelques gouttes . Un peu plus loin Michel crève de nouveau.
Vers 18h nous sommes enfin à Reims et retournons au même hôtel qu'à l'aller.


Nous trouvons des punaises de lit dans un matelas si bien que Régis et Jean changent de chambre.
Ce soir nous retournons manger dans une des plus vieilles brasseries de la ville " le Boulingrin" très bon rapport qualité prix.
Voila pour moi le périple est terminé je rentre demain en train , les autres finiront la dernière étape jusqu’à Sens environ 160 km.
Très bon périple , bonne ambiance , juste la météo un peu pénible par moments...

La trace

Le relive

Bilan mecanique
Jean-Claude : 2 crevaisons et une cabriole
Michel          : 2 crevaisons et une chutte
Roland          : 3 crevaisons
Jean               : 1 crevaison
Gerard           : 2 crevaisons , un pneu abîmé, une patte de dérailleur tordue, une chaîne cassée et une pédale perdue ( retrouvée de suite)
Alain         rien
Marcel      rien

Ils ont terminé sous le soleil leur dernière étape !!!!!!!

L'Album Photos 


mercredi 6 septembre 2017

SEPTEMBRE 2017

Retour Bretagne Grenoble en Vélomobile en 3 Jours 

Comme je suis allé en Bretagne avec le VM il faut bien le rapatrier car lui ne rentre pas dans le train...
Pour abréger un peu la première étape , je décide de partir le dimanche en fin d'aprem pour rejoindre St Aubin du Cormier où mon neveu : Etienne et sa compagne : Solène m’hébergent  pour la nuit soit 32 km .
Malheureusement pas mal de pluie sur cette courte distance , cela change après une semaine de grand beau sur Belle-Ile.

Lundi 4 Septembre

Départ 7 h sous le brouillard , heureusement il ne pleut pas, ciel couvert toute la journée , idéal pour rouler en VM.
Rien de particulier juste une crevaison à 80 km du but, routes très tranquilles dans l'ensemble .
Arrivée à côté  de Blois chez Fabienne et Thomas pour 19h pour 264 km.
Toujours un excellent accueil.

Le relive

Mardi 5 Septembre

Départ sous un petit crachin ce matin , au bout de 10 km plus de pluie, ciel couvert une partie de la matinée et ensuite de belles éclaircies.


Le début de parcours est très roulant , favorable au VM , je traverse toute la Sologne et le Berry.
Les vraies difficultés sont à partir de Herison de belles bosses dures et longues...
Les 15 derniers km sont faciles ,  heureusement car je commence à en avoir plein les pattes.
Ce soir étape dans un airbnb à côté de Vichy à Abrest , superbe accueil et je peux manger avec la propriétaire: un régal.
Demain dernière étape pour arriver à Grenoble.
Ce jour 275 km

Le Relive

Mercredi 6 Septembre

Après un bon petit déjeuner dans mon airbnb , je pars vers 7 h ,  le jour se lève la route est toute mouillée car grosse pluie cette nuit .
Temps couvert et frais les 2 premières heures ensuite du très beau temps .


Le début d'étape est dur , profil montant sur les 50 premiers km jusqu'à Noirétable .



Ensuite longue et très agréable descente sur plus de 20 km avec très très peu de voiture .
vers 15 h je traverse le Rhône et suis en terre connue il ne me reste qu'une centaine de km dont les 40 premierS en profil montant
Etape dure et longue , vers 19 h j'arrive enfin à la maison après 282 km , bien fatigué
Voilà j'ai réussi mon défi de rallier et de revenir de Bretagne en 6 jours de Vélomobile , mais à l'avenir je ferai des étapes plus courtes car trop épuisant .....Sage Décision !!!

Le Relive partie 1

Le Relive partie 2

vendredi 25 août 2017

Grenoble Bretagne en Velomobile en 3 jours

Août 2017

GRENOBLE BRETAGNE EN VELOMOBILE 

Apres être allé en Bretagne en vélo couché 2 roues ,en propulsion et en traction ,également en trike ,je décide de tenter  l'aventure en Vélomobile.
A chaque fois je l'ai fait en 4 ou 5 jours ; là je pars pour 3 jours, soit des étapes autour des 270 km...

Mardi 22 Aout

Départ de nuit à 5h50 pour cette étape la plus longue normalement .
Les 45 premières minutes se font sur la piste .
Au sortir de la piste le jour se lève , plus besoin du gros éclairage juste une led devant et derrière.
La première difficulté commence à Tulin jusqu’à Beaucroissant, ensuite jusqu’à la Côte St André ,parcours très roulant la moyenne tourne sans forcer autour des 40 km/h.
Là jusqu’après St Jean de Bournais quelques bosses ; ensuite grande descente jusqu’à Pont l’évêque le compteur ne descend pas en dessous de 50....
Je longe le Rhône jusqu’à Givors et là ça monte, les 3 premiers km sont bien raides.
Petite pause pour manger un morceau , coup de fil de Gérald un membre du forum vélo couché qui souhaite m'accompagner un bout.
Je l'attends une vingtaine de mn et là je me rends compte que je me suis trompé de route en sortie de Givors.
J’appelle Gérald pour l'informer, il m'explique que ce n'est pas grave ; je peux rattraper ma trace une cinquantaine de km plus loin , d'autant que la route est beaucoup plus sympa que ce que j'avais tracé....


Je retrouve enfin Gérald qui m'accompagne sur une trentaine de km.
Cette route est un peu plus casse-pattes que celle d'origine mais beaucoup plus belle.
Après avoir quitter Gérald , 2 ou 3 petites bosses et ensuite une très longue portion favorable au VM...
Traversée du Forez sur les plateaux , après Boen sur lignon la route monte sur 25 km jusqu’à Noiretable mais sans grosse difficulté , par contre il fait très chaud autour des 34 degrés...
Longue descente sur Thiers ,reste moins de 40 km pour rejoindre Vichy , 2 ou 3 belles bosses mais rien d'infranchissable.


A 18 h j'arrive à mon airbnb dans le cœur de Vichy avec un garage pour ma monture .
Ce soir repas dans une pizzeria
Bilan 270 km en moins de 12 heures avec les pauses soit plus de 28 km/h de moyenne roulée et 2000 m de dénivelé +
Demain direction les abords de Blois en espérant qu'il fasse moins chaud...



La trace et les chiffres

Le relive

Mercredi 23 Aout

Départ sous un ciel tout gris , ouf il va faire moins chaud , le soleil ne fait son apparition qu'en début d'aprem.
Normalement sur le papier c'est l’étape la plus facile , en fait je l'ai trouvée dure, pleine de petites bosses usantes à la longue et un vent de 3/4 face presque toute la journée , merci le VM car en vélo je pense que j'aurai capitulé.


Au cours d'une pause devant une boulangerie à Cosne , plusieurs personnes sont venues voir la bête et poser pas mal de questions.
Sinon avant d'arriver à Blois petite pause au camping de Cheverny pour voir 11 VM en pause ce jour, faire un tour en France sur plusieurs jours.
C'est Denis du VCF qui a organisé cette balade , impressionnant de voir tous ces VM et qu'est ce que c'est beau...

Après Cheverny je suis contraint de prendre 3 km de chemin blanc pas le top pour le VM mais ça passe


Soirée chez Fabienne et Thomas ,du forum, qui m’héberge pour cette nuit , super accueil...



Bilan 275 km et presque autant de dénivelé que la veille soit 1900 m de +.

La trace et les chiffres

Le relive

Jeudi 24 Aout

Départ 7h30 avec le soleil qui se lève , traversée de Blois sans souci ,


ensuite la campagne et des routes très calmes sur presque toute la journée, sauf les abords de Laval.
Durant cette matinée beaucoup de chevreuils , de faisans et de perdrix à en faire baver un chasseur...

Un peu avant Laval problème technique je pédale dans le vide, je mets un certain temps à comprendre et enfin je trouve; c'est la roue arrière qui a perdu ces 2 écrous de fixation .
Ouf j'en ai dans ma trousse de secours, bilan pratiquement une heure de perdue...

Finalement j'arrive à Combourg chez mon frère un peu après 20 h et 295 km avec quelques portions très très raides.
J'ai remarqué que durant ces 3 jours les automobilistes sont nettement plus respectueux que lorsque je roule en 2 roues , beaucoup mettent leurs signaux de détresse lorsqu'ils sont derrière.

Sinon le VM est vraiment un engin très plaisant pour voyager ( avec des étapes plus courtes..à l'avenir ..).
Maintenant 9 jours de repos en Bretagne avant de refaire ce périple dans l'autre sens.

La trace et chiffres

dimanche 25 juin 2017

JUIN 2017

Petit séjour VTT à la Sabouiranne (05) du 21 au 25 Juin



Cette année nous sommes 6 pour cette semaine avec un camp de base à la Sabouiranne à côté de Lagrand
Nous y sommes déjà venus plusieurs années , un cabanon un beau terrain pour les tentes et un ruisseau, le Céans , pour nous laver , de plus Max le proprio a fait quelques améliorations.


Mercredi 21 Juin

Biscuit Jimmy , Martial et Marc descendent en fourgon moi je devais descendre en voiture avec Stéphane mais il ne peut partir ce jour donc je pars seul en voiture pour arriver vers 16h avec l'orage .
Les autres, étant partis le matin, ont fait une première sortie .
Soirée fraîche au vu des températures du midi plus de 30 degrés , enfin une nuit fraîche car sur Grenoble voilà une semaine que le thermomètre joue au-dessus de 30 degrés.


Jeudi 22 Juin

Ce matin grand beau une belle boucle autour de Lagrand , ensuite direction la montagne de St Genis , nous longeons un canal d’irrigation,  suivi par une belle montée au pas de Jubeo .


Nous enchaînons sur une très belle descente le long du Riou et ses belles vasques.


Vers midi nous sommes de retour au camp de base , repas puis repos après discutions commune personne n'est très motivé pour rouler cet aprem donc nous optons pour une petite balade pédestre qui nous emmène aux vasques pour une bonne baignade .


Vers 16 h encore un orage qui nous oblige à rentrer .
Stéphane nous rejoint vers 17 h , ce soir soirée beaucoup moins fraîche .

Relive du Jour 

Vendredi 23 Juin

Ce matin nous rejoignons la gare de Laragne pour monter en train  sur Veynes.
Vers 11h30 nous partons direction col des Bachassettes , suivi par une petite descente sur la route.
Nous enchaînons avec la longue montée au lac des Pessiers ,


 nous pique-niquons presque au bord , il nous reste une petite montée jusqu'au col des Pessiers .
Apres de belles descentes nous arrivons à Savournon pour y refaire le plein d'eau et là une petite averse qui nous rafraîchit car la température oscille autour des 34 degrés.
Il nous reste une dernière difficulté le pas de Jubeo où nous sommes passés hier.
Et nous retrouvons la descente le long du Riou où nous nous posons un peu pour une baignade dans les vasques bien fraîches.


Vers 17 h nous sommes de retour au camp , lavage toujours pas possible dans le Ceans car bien boueux suite aux averses d'hier .
Soirée tranquille où l'on retrouve un peu de fraîcheur
Bilan 51 km pour 1200 m de positif,  très belle sortie mais un peu chaude côté température

Relive du jour

Samedi 24 Juin

A 9h ce matin nous décollons direction col St Jean 2 ou 3 km de petites routes et ensuite une longue piste forestière en montée.
Passage au col de Beynaves ensuite un régal pour le VTT petit sentier avec quelques bons coups de culs mais un plaisir pour le pilotage .
Nous enchaînons par le col Lavavour et toujours un superbe sentier jusqu'au col St Jean où nous cassons la croûte un peu avant car il y a un beau panorama .


Après le col ,


 longue descente par une grande piste pour rejoindre la Begües et le village d'Orpierre où nous faisons une pause rafraîchissement .
Avant de rentrer au camp un petit détour pour aller jouer dans les marnes surtout Biscuit très à l'aise dans ce terrain .



Vers 15h nous sommes de retour, douche avec l’arrosoir et ensuite farniente ,


Vers 18h Raymond est de retour sur Lagrand et vient nous saluer ,


 soirée douce et tranquille au son de la musique de Stéphane.
Hier nous avons fait une superbe sortie mais celle du jour était un régal pour du VTT.

Relive du Jour

Dimanche 25 Juin

Dernier jour pour 3 d'entre nous; seulement Biscuit, Marc et Jimmy restent jusqu'au mardi.
Ce matin deux groupes , Martial et Stéphane décident de monter par la route au col St Jean,
Et Marc nous emmène ,Biscuit, Jimmy et moi , en camionnette au col St Jean pour faire tout le début de l’étape d'hier à l'envers donc majoritairement descendant.


Montée un peu dure au départ car départ à froid mais après un régal...
Nous retournons dans les marnes et un peu au -dessus de Lagrand


Pour midi nous sommes rentrés encore une belle sortie un peu plus physique que les autres jours car très peu de temps mort
Après mangé je rentre sur Grenoble avec Martial , ils restent à trois ,Biscuit , Marc et Jimmy jusqu'à Mardi
un superbe petit séjour avec de très beaux circuits juste un peu trop chaud

Relive du Jour

Mes PHOTOS

L'Album de JIMMY